05/11/2003

Mercredi 5 novembre... 11h46

Une soirée très instructive. Je me suis retrouvé en compagnie de potes, et d'un en particulier que je n'avais plus vu depuis des mois. En fait, c'est lui qui avait décidé de son propre chef de couper les ponts. A l'époque, il ne m'avait donné aucune raison qui aurait justifié sa décision. Je m'en rappelle, elle s'apparentait pour moi à une véritable condamnation. J'avais essayé tant bien que mal de le comprendre mais rien ne sorti de nos nombreuses conversations. Aujourd'hui, je n'en sais pas beaucoup plus...

Nous avons biens échangé hier soir quelques paroles mais rien ne constructif n'en est ressorti. Les banalités d'usage. Comment vas-tu ? Et le boulot, ça roule ? J'ai par contre pu m'apercevoir que rien de bien probant n'avait changé pour lui. Il a l'air toujours aussi mal dans sa peau et insatisfait du sort que la vie lui réserve en ce moment. Je lui ai tendu une perche en lui proposant que l'on aille prendre un verre à deux un des ces jours. Il m'a répondu par la négative... encore une fois. Il a mon numéro, lui ai-je dit. Il peut compter sur moi, sur mon aide. J'espère qu'il en a conscience. Finalement, ces retrouvailles n'auront rien engendré de positif, mais rien de négatif, non plus. Le principal est que nous nous soyons reparlés. Et c'est déjà un grand pas de franchi...

11:46 Écrit par Nicolas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.