12/11/2003

Mercredi 12 novembre... 14h04

J'ai encore crâner en lançant à tue tête que je n'allais faire qu'une bouchée de mes futurs ex-collègues de travail. A peine arrivé ce matin que le petit esclave que je suis est allé gentiment posé ses petites "fe-fesses" sur sa "chai-chaise", en n'offrant ni un regard ni du répondant à ses interlocuteurs. Je suis seul au milieu de cette meute qui me scrute comme si j'étais un pestiféré. Je ne sais pas ce que j'attends d'eux en fait. Qu'ils me plaignent? Qu'ils me proposent une quelconque aide? Je crois que je peux toujours rêvé... Du coup, j'ai pris ma pause de midi sans faire de bruit, refusant même une invitation à manger. A chaque fois c'est la même rengaine. Faut-il que je garde contact avec eux ou que je les oublie à jamais. Comme j'aimais à répéter ce matin à une certaine personne de mon entourage, si j'avais du garder contact avec chacun de mes ex-collègues de bureau, j'aurais aujourd'hui une kyrielle d'amis à nourrir à mes fêtes d'anniversaire...

En vous souhaitant la bonne journée...

14:04 Écrit par Nicolas | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

... pareillement. ;-)

Écrit par : jerome | 12/11/2003

;-) tu veux dire que tu es dans la même situation ou que tu me souhaites également la bonne journée?

Écrit par : nicolas | 12/11/2003

. On récolte toujours ce que l'on sème (cf. tes posts précédents sur la façon dont tu juges tes collègues), cela en dit long.

Écrit par : . | 12/11/2003

... J'admire les gens qui ont le courage de leurs opinions. Mais j'admire moins ceux qui se cachent derrière un "." pour tout autre pseudo... cela en dit long sur leur personnalité...

Écrit par : nicolas | 12/11/2003

. pauvre chou

Écrit par : . | 12/11/2003

snif il faut prendre du recul
un job c avant tout alimentaire
la vie est ailleurs
bye

Écrit par : elisa | 12/11/2003

... Un job, c'est avant tout alimentaire ?

Pas du tout d'accord, la vie privée ne doit jamais sacrifiée au profit du boulot mais celui-ci doit aussi pouvoir apporter un certain équilibre à l'individu.

Evidemment, tout dépend de ce que tu fais dans la vie mais bon, les hommes sont libres de se trouver une niche porteuse de retombées concrètes sur le plan humain et social dans leur milieu professionnel....

Écrit par : movida | 13/11/2003

Les commentaires sont fermés.