15/11/2003

Samedi 15 novembre... 12h31

Serais-je un être déraciné, atterri par erreur sur cette endroit du globe ? Pourquoi suis-je ici et pas ailleurs? Je me pose parfois la question. Ne serais-je pas plutôt en train de chauffer la place de quelqu'un d'autre pendant que lui, s'occuperait de chauffer la mienne à des milliers de kilomètres d'où je vis. Il y a du y avoir inversion. Je me sens comme cet étranger qui pose pour la première fois ses valises dans un pays qui ne lui est pas familier. Il perd tous ses repaires. Les liens qu'il avait tissés, il les laisse loin derrière lui. Il est obligé de se faire de nouveau amis, de se faire une nouvelle place sur l'échiquier de la vie. D'exister à nouveau. Je le ressens tous les jours, ce besoin de me battre contre les autres et avec moi même. Mais, il est peut-être là, le prix à payer pour s'accomplir pleinement... même si on a une fâcheuse tendance à se persuader que notre place est ailleurs...

12:30 Écrit par Nicolas | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... J'aime beaucoup ton blog, je reviendrai... :-)

Écrit par : Aurélia | 15/11/2003

... c'est gentil... moi aussi j'aime beaucoup le tien... :-)

Écrit par : nicolas | 15/11/2003

Comme un sentiment de déjà vécu.... Je me suis dis ça longtemps, maintenant, ça m'arrive loin.
Comme je me suis demandée souvent ce que je faisais et pourquoi au moment même où je le faisais.
Et ainsi de suite par quelle ironie j'allais rencontrer une personne et non une autre dans le bus (ou ailleurs)
Jusqu'au jour où j'ai arrêté de me poser des questions pour vraiment vivre ma vie....mais, j'avoue j'ai des récidives.
Faut juste essayer de trouver une occupation qui te rend heureux et où te te sent utile..Les blogs?!?
De tout coeur avec toi

Écrit par : marie | 16/11/2003

Les commentaires sont fermés.