17/11/2003

Lundi 17 novembre... 13h52

Je me suis toujours demandé s'il était possible d'entretenir avec des collègues de travail des relations autres que professionnelles. Etant un de ses galériens de l'emploi qui a déjà écumé pas mal d'océans, je dois dire qu'il ne m'était jamais venu à l'idée de rester en contact après un départ. Là, je me pose la même question. Je sens que certains (même s'ils ne sont pas nombreux) souhaiteraient poursuivre une relation amicale à l'extérieur. De mon côté, il m'est difficile de ne pas les associer à mon "ratage" de ses trois dernières années. Même si je sais qu'ils n'en sont pas la cause (enfin, pour certains..). En fait, la seule personne coupable d'avoir aimé pratiquer l'auto flagellation, c'est moi-même et personne d'autres... Je dois être un peu masochiste ;-) Enfin, tout ceci ne me dit toujours pas ce que je dois faire...

13:52 Écrit par Nicolas | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Oui... si vous étiez copains ....!!!
les copains d'abord ..

Écrit par : aramis-dingo | 17/11/2003

... Tout à fait d'accord avec Aramais... :-)

Écrit par : Aurélia | 17/11/2003

???!!! Le travail c'est le travail, les collègues font parti du "travail"! Lorsque je rentre chez moi je ne souhaite plus entendre parler "boulot". Et donc, je n'aimerai pas avec des "copains collègues"! Mais bon tout dépend des personnages qu'ils sont! :-)

Écrit par : Strano | 17/11/2003

Les commentaires sont fermés.