06/12/2003

Samedi 6 décembre... 13h55

L'homme est individualiste, c'est indéniable. J'ai encore malheureusement pu le vérifier l'autre jour, alors que j'arpentais les couloirs de notre métro. Les gens passent les uns à côté des autres, se frôlent, se touchent parfois subrepticement mais ne se voient pas, ne se parlent pas. Ils sont cloisonnés dans une bulle qui leur est propre et pas question de venir empiéter celle-ci. Cette réalité me faisait face... j'avais cette curieuse impression de déambuler au milieux de morts vivants. Des zombies qui marchent les uns derrières les autres sans réellement se soucier de leurs congénères... On est tellement mieux prêt de sa petite personne, pour quoi se soucier de l'autre. Qu'il vive, qu'il crève, peu m'importe... du moment que MOI, je suis là, en bonne santé et si possible... plein d'oseille. Déroutant, affligeant et pourtant... il s'agit bien de notre monde...

13:55 Écrit par Nicolas | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... Enfin un peu de couleurs ... ça manquait :)

Écrit par : BloodFlowers | 07/12/2003

... En rapport avec ton post .... ben tu as tout compris Nicolas :) ... c'est triste à en pleurer ... mais cette nuit j'en sourirais seulement .... oui c'est notre monde ( réel et virtuel ) Hélas!!

Écrit par : Mel | 07/12/2003

Les commentaires sont fermés.